top of page
  • Jilda Hacikoglu

Un mental, des mentaux


Rarement le mental m'avait autant montré ses limites : j'achève ma 2ème année d'escalade en club, et reste étonnée de ce que je grimpe.

Et nul besoin d'être douée : j'essaie surtout à mon rythme, sur des voies faciles, j'observe, écoute, demande à d'autres de me montrer ou communique avec la personne qui m'assure.

A force, ce que je croyais impossible s'est réduit devant la réalité : je passe !

Je ne sais pas encore comment à chaque fois, précisément, ce sont mes gestes qui trouvent et petit à petit je m'habitue à certains mouvements.

La nature est sympa, et je tâche de décrypter après.

Grosses similitudes avec le coaching, où je vous fais repérer ce qui a marché. Pour ancrer l'apprentissage et le remobiliser plus facilement.

Alors en juin je vous propose de gérer ce mental pour sortir de vos ornières.

C'est l'idée futée d'un de mes clients géniaux. Il a vu que pour progresser à son goût, il avait besoin de sortir de ses automatismes ronronnants.

Résultats : il vit aujourd'hui de bonnes surprises avec ses équipes et s'invente de nouvelles voies fort agréables.

Lettre de juin pour vous donner de quoi gérer ce mental.

Photo : Lucie du CSME de Clamart



 

Ce que l'ambiguïté permet pour la créativité,

Ce qu'écouter ouvre (Thomas d'Ansembourg),

Ce qui compense un mental envahissant.


 

En juin, oublier quelques freins

Dès que l'on envisage une piste nouvelle, l'inédit fait hésiter. C'est naturel et cela s'apprivoise avec un cercle vertueux. A chaque tentative vous approchez d'une réalité nouvelle, de ses découvertes et vous vous habituez à l'idée d'avancer malgré les inconnus du départ.

Comment ferions-nous pour vivre sinon ?

Si vous en sentez le besoin, je suis un support dynamique pour ce genre d'inédit.

Grâce au coaching professionnel vous consolidez alors vos bases, vous avancez serein.e et vous vous réjouissez de vos concrétisations.

En ce moment pour ce faire il y a :

  • les coachings en marchant, toujours de saison,

  • la rencontre "Jubilez, jubilons" du groupe des Emotifs anonymes, que j'animerai sur Paris en juin avec Astrid (faites-moi signe pour avoir les infos),

  • et quelques autres rendez-vous spécifiques avec mes clients entreprises.


Comme d'habitude je suis à votre écoute pour concrétiser votre idée géniale, parce que c'est ma mission : soutenir ces idées peut-être bizarre a priori, et qui sont en fait les solutions.

Pour retrouver quelques précédentes lettres et s'abonner, c'est par ici ;

Si vous avez aimé cette lecture ou pensez qu'elle pourrait servir autour de vous, vous pouvez faire suivre, voire même m'encourager avec des étoiles par ici (100% d'avis 5 étoiles jusqu'ici, merci ! )

En attendant vos idées de juin : que les bonnes ondes circulent !

Jilda Hacikoglu

Coach professionnelle certifiée - Écrivaine - Formatrice-coach

De l'action pour l'idée : confiance & courage pour vos aspirations

18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page