• Jilda Hacikoglu

Invisibles et lisibles, les connexions de l’écrit

Je vous l'annonçais le premier janvier : l'écrit est un des alliés incontournables pour la qualité de vos relations. Grâce à ce constat je démarre mes activités de formatrice-coach autour de l'écrit. Alliance de mes compétences de coach et d'écrivain, les premières sessions se tiendront en intra-entreprise, mais peuvent aussi se concevoir pour d'autres collectifs. Aperçu de ce dont il s'agit :


Quoi de plus différents qu’un texto tendre et un mail professionnel ?

Un roman historique et un slogan publicitaire ?


Rien de plus semblable aussi.


On l’oublie souvent derrière tout ce qu’il produit de tangible, mais l’écrit est un mode de communication premier. D’une façon ou d’une autre l’homme écrit depuis la nuit des temps, et malgré les progrès immenses depuis les peintures rupestres, il y a fort à parier qu’il écrira encore pour un moment.


L’art d’écrire comme art de cultiver le lien


Qui ne s’est jamais gratté la tête pour formuler un refus légitime à un patron, un collègue ou un client ? Qui n’a jamais interprété cent fois les messages ambigus d’un partenaire futur ou fabulé ?


Aussi modernes soit-on, l'écrit est toujours aussi délicat à composer parfois, que ne le sont nos relations. Personnelles ou non. Parce que dans un même geste, l’écriture contribue à plus d’un enjeu.


Le roman qui raconte une histoire aide le cerveau à mettre du sens ou au moins une direction dans l’aventure insensée de la vie. Ce même roman répond aussi au besoin plus profond de son auteur, de communiquer quelque chose d’assez essentiel pour vouloir qu’il reste après lui. Par ailleurs même si l’histoire ou le message restent identiques, la teinte que lui donnera un auteur donné n’aura jamais la même saveur qu’un autre : aussi grand et adulé soit-il, aucun auteur classique ne fait l’unanimité. C’est le bal des affinités. Parfois réussi comme un magnifique tango...



Dans ce bal constant chacun danse pour soi, mais aussi pour et avec les autres. Pour le roman comme pour tout autre écrit, ou relation, ceci implique autant d’attention à la qualité de l’écrit produit, qu’à soigner la relation qui se joue autour de lui. Les mots choisis, la composition retenue (ou improvisée), et le style sont autant de messages qui seront décodés avec plus ou moins de bonheur. Les joies d'une danse virtuelle.


Remplacer les grottes ou le papyrus par le texto et le mail ne change pas les enjeux de cette pratique acrobatique. Les règles y sont autant nécessaires que superflues. C’est toute la beauté de l’exercice. Il est fait de codes communs dans un espace plus ou moins limité, pour des décodeurs qui sont tout sauf communs, et composent ou interprètent à leur guise.


Pratique acrobatique, mais dans laquelle on peut s’entraîner avec profits.


Ce sont ces dimensions communicantes que j’aborde en formations actives à l’écrit. Avec des clés simples, des pratiques vivantes pour vous les approprier, et ainsi éveiller votre appétit d’écrire en conscience.


Avis aux amateurs, je vous renseigne volontiers.



©2018 by jh-coach.com