• Jilda Hacikoglu

Objectifs - Résultats Clés, la méthode de Bono & John Doerr (OKR)

Les OKR sont comme les rails d’une réussite. Quand John Doerr l'explique c’est comme en découvrir les coulisses. John Doerr est l’investisseur dont je vous parlais dans ma dernière astuce de coach.


Je tenais à détailler cette mécanique car ses ressorts se retrouvent aussi - tiens donc ? – dans un coaching professionnel.


Le cadre OKR (objectifs et résultats clés) est célèbre parce que c’est celui qu’a utilisé entre autres, Google depuis sa création, ou le mouvement co-fondé par Bono contre la pauvreté et la maladie, ONE.

Les OKR sont applicables partout. Et même individuellement.


Mais attention : tous les objectifs et tous les résultats ne se valent pas.


 

Si la lecture vous barbe, vous pouvez retrouver Méthode Clés, la dernière astuce proposée dans ma lettre du 1er octobre 🧞‍♂️.

Ecoute minute par ici 👉



 

Doerr évoque ici (TedTalk 2018), ceux qui se fixent de mauvais objectifs, et même ceux qui ne s’en fixent pas du tout. Dans les deux cas, c’est mal parti.


Il manquera l’audace suffisante pour convaincre et motiver les équipes, ou juste vous-même. Alors sans motivation, pourquoi agir ou s'efforcer ?


Doerr insiste donc sur la nécessité de se fixer des objectifs sérieux et audacieux. Les bons objectifs étant ceux que l’on se fixe pour les bonnes raisons. Bonnes pour qui à votre avis ?


Il parle de VOS valeurs, c’est-à-dire du POURQUOI de l’objectif pour vous ou votre collectif.

Le fameux noyau WHY du cercle d’or de Simon Sinek, ou ce qu’en France on appelle la raison d’être.


Pour être clair, ce 'pourquoi', c’est ce pour quoi vous agissez, sans vous poser la question. C’est ce qui fait que vous allez vous activer d’une façon ou d’une autre, parce que pour vous sans cette base, c’est inconcevable.






Par exemple pour moi, au-delà des principes basiques de respect et d’équité, je cherche l’efficacité et le progrès. J'ai déjà constaté combien faire quelque chose d’inutile, en le sachant, et en sachant aussi l'énergie que cela me prend ainsi qu'à d’autres personnes - pour rien - me rend malade. C'est immédiat.


Je fuis donc autant que possible toute situation de ce genre. A l’inverse, je revis et fonce avec enthousiasme quand je vois qu’on peut progresser, efficacement, vers une solution utile. Un mieux.


Alors mon objectif est de soutenir ceux qui construisent des solutions efficaces et équitables.

Les résultats clés (comment je vais l’accomplir) : du coaching, des écrits, du mentoring d’écriture, et des formations de communications, pour ceux qui portent ces progrès.


En somme je veux travailler pour ceux qui construisent un idéal. Pas ceux qui saccagent.



Doerr parle de valeurs pour ce pourquoi, et de résultats mesurables pour le comment.


C’est aussi ce que vient chercher un coaching professionnel :

  • les valeurs sont votre fondement inébranlable, celui que vous défendrez avec d'autant plus d'énergie que vous réalisez que c’est l'enjeu de votre projet,

  • les indicateurs sont les résultats clés pour considérer votre mission accomplie.


Comme Doerr ou Sinek, nous sommes nombreux à savoir qu’une raison d’être, un « pourquoi » captivant, convaincant, peut constituer un tremplin pour vos objectifs.

Doerr dit même que ces objectifs sont un genre de vaccins contre les idées vagues.


Et en utilisant les bons indicateurs pour les mesurer, les suivre puis s’y tenir : vous avancez.


Il cite Bono qui explique comment le cadre OKR cultive la folie, quand il fait rimer parfaitement le cœur avec la tête.


Une chimie où le risque, la confiance tout comme l’échec sont constructifs, parce que vous savez ce que vous visez.



Ce cadre qui fait soulever des montagnes marche aussi pour vous.


Aussi modeste soit votre ambition, ou celle de votre collectif, vous aussi contribuez à un mieux quand vous suivez vos bases. C’est en tous cas ma conviction de coach écrivaine.


Donc comme d’habitude : on en parle quand vous le sentez. 🤓


Pour rappel : vous sortez d’un coaching professionnel avec un plan d’actions.

Si vous manquez d’idée (ce qui est rare), je saurai vous en proposer.


Foi de coach des idées qui veulent passer à l’action : il y a des pistes.




Jilda Hacikoglu, coach écrivaine formatrice,

créatrice du podcast qui éclaire 👉 Les phares de San Francisco


Côté ressources, je vous propose ma lettre de coach le 1er de chaque mois. Abonnement & aperçu par ici.


Pour des partages plus réguliers rendez-vous sur Twitter ou LinkedIn.



18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout