• Jilda Hacikoglu

Mentoring d'écriture

Que diriez-vous d'une rampe de lancement pour formaliser vos créations ? Ce guidage éclairé est le nouveau service que je vous propose pour accoucher vos idées : le mentoring d’écriture.


Surmontez vos atermoiements avec cette combinaison originale de mes casquettes de coach professionnelle, d’écrivaine et de formatrice, et développez votre style tout en écrivant votre projet.


Les atouts du coaching s’y mêlent à des apports de formation personnalisés, alliés à l’inclassable charme de l’écrit dans tous ses états. Le tout pour susciter l’expansion de votre inspiration.


Concrètement, les séances de travail dédiées à votre prédilection alterneront avec des exercices intersessions pour jouer de votre plume, la délier en la musclant, tout en avançant vers sa mise en forme.


Vous m’exposez votre idée, puis nous convenons d’une première séance, qui débouchera sur une feuille de route de votre itinéraire personnel. Ensuite, nous y allons et vogue l'aventure.


Si cela vous pose question, vous me rendriez un fier service en m'interrogeant pour que j'y réponde (j'y repérerai une interrogation que je ne connais pas).


En attendant de découvrir vos pépites, voici un aperçu des pistes d'inspirations infinies de l'écrit.

ECRIVASTE


Géniale contraction d’Ecrivaine et de Journaliste, mais aussi jeu de mots majeur sur l’immensité VASTE que l’ECRIT embrasse. C’est avec ce mot seul que Sophie Fontanel précise ce qu’elle est sur son compte Twitter.


La preuve que l’écrit charrie plus que des mots. De façon stupéfiante parfois.


L’espagnol Javier Marías mettait un point d’honneur à composer ses romans sans remanier les pages ni même l’intrigue déjà composée. Avançant dans le récit avec ce qui a été posé. Comme dans la vie. Tout un concept sur lequel je n’aurais pas misé, si je n'avais déjà expérimenté l’hypnotisme des récits de Marías, en enchaînant les trois tomes de sa trilogie Ton visage demain, le temps d'un été.


Dans la vie comme dans l’écrit il y a de ces phénomènes.


La force qui va de Victor Hugo en fait un pilier de la littérature française. Balzac en est un autre forçat, carburant au café noir pour livrer son ambitieuse Comédie humaine.


Mais les phénomènes ne tiennent pas que dans les volumes. L’Italien Erri de Luca roule dans ses lignes brèves la rocaille des montagnes qu’il escalade hors des pages. Il se débrouille pour que ses mots si secs demeurent aussi durs qu’emplis d’une douceur inimaginable. Le paradoxe de l’humanité.


Ailleurs l’Anglaise Jane Austen décrit avec une finesse exquise les mœurs séductrices de son temps. Tandis que Zabel Essayan faisait couler à flots majestueux un arménien aussi limpide que lumineux, capable de sublimer les tourments de l’âme en exil, comme les ruines des massacres d’Adana. Au point que l’autrice primée Elif Shafak la désigne comme son chef d’œuvre préféré d’une auteure méconnue.


De ces phénomènes imprévisibles, les destins sont parfois changés même, pour tout un peuple. Ce fût l’effet du Livre de ma grand-mère de l’avocate militante des droits de l’homme, Fethiye Çetin. Un incendie du cœur qui a fait vaciller pour toujours l’image d’une minorité encore martyrisée...


Personne n’a assez d’une vie pour découvrir toutes les merveilles disparates de l'écrit, mais les vôtres aussi y ajouteront une saveur unique, quand vous aurez choisi de leur donner une forme.


111 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

©2018 by jh-coach.com